A la recherche de la valeur numérique territoriale ?

J’ai souvent été un peu surpris du décalage entre les ambitions des Réseaux d’Initiatives Publiques et la réalité des services FAI associés. D’un côté, celui des collectivités, il est question de démocratisation de l’accès au Web, de supports à l’économie, de E administration, de nouveaux services à la personne, d’univers immersifs, de visio solutions… Autant de sujets piliers d’une vraie société durable et équitable de l’information. Et de l’autre côté, le versant des FAI de premier niveau se décline en triple play… Data, Ok, c’est la base et cela représente une vraie valeur. Voix, pas mal, rien de révolutionnaire sans doute mais des minutes moins chères. C’est bien. Images, c’est là qu’on attendrait les plus grandes évolutions, notamment dans les solutions Fttx, de la TV interactive, de la vraie 3D… Or, à la place, il nous est proposé les mêmes chaines que sur la TNT et les bouquets satellites. Quand sur de l’optique on propose la même chose que sur le satelite, n’est ce pas un problème ? A quand des Délégation de VRAIES services publics autorisées par la loi française ?

One thought on “A la recherche de la valeur numérique territoriale ?

  1. ftth et ruralité,

    Je me demande si nous avons bien compris la demande du monde rural de ceux qui y sont et de ceux qui voudraient y être.
    Je lis ,
    toutes les innovations qui ont crée des réseaux entre les hommes (la langue ,la monnaie, le droit, etc, ont produits des avantages collectifs…
    Je lis,
    il est illusoire de croire que l’on peut avoir plus de croissance alors que le consommateur a déjà tout.( pas tout le monde mais ..)
    nous devenons à la fois plus individualistes et plus solidaires. ..il incite à se couper de la société et a s’entraider pour tenir le coup.

    La complexité du monde , donne de la force aux réseaux qui ont développé une force multitache , des solidarités …et des individualismes.
    Aprés l’intelligence connective , nous sommes devenus collaboratifs, puis peut être collectifs.
    Tout ça avec un paramètre fondamental pour l’immatériel ( qui s’oppose là au matériel)c’est que le partage de l’info l’enrichi et il ne se perd pas.
    Alors il faut oeuvrer avec ces contradictions… apparentes.

    Alors finalement..
    Je crois que le monde rural veut être comme tout le monde, tout en étant different, mais en tout état de cause il lui faut un emploi ‘( télétravail)et les services fondamentaux: scolaires, santé ,formation, etc le reste, loisirs urbains, information ( qui doit changer) doivent être accessibles par le réseau , c’est ce positionnement qui a mon avis est ( ?) la clé du futur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s