Eric Kerrouche : il faut enrichir les stratégies « macro » des grands opérateurs par des projets numériques plus « micro » qui répondent aux besoins des territoires

kerroucEric Kerrouche, Président de la SPL Digitalmax (40), réunissait les 2 et 3 juin dernier dans les Landes, un groupe de Collectivités Territoriales et de spécialistes engagés dans des politiques numériques locales. Leur point commun ? Etre convaincu de la nécessité de se doter de stratégies fondées aussi sur la production de services créateurs de vraies valeur-ajoutées territoriales.  Lire la suite

Pour Patrick Chaize, les investisseurs publics doivent garder la maîtrise de leur réseau très haut débit

chaizeLes 2 et 3 juin dernier, la SPL Digitalmax a réunit à Capbreton (40) une partie de ceux qui, en France, estiment désormais indispensable d’enrichir les politiques publiques numériques. A cette occasion, nous avons sollicité Patrick Chaize, Président de l’Avicca et Sénateur de l’Ain, afin qu’il nous donne son point de vue sur les priorités de l’action publique numérique locale.  Lire la suite

Aménagement numérique du territoire. Esquisses d’un nouveau modèle d’investissement numérique public.


franceLe temps de la construction des réseaux très haut débit paraît enfin venu. Hors des zones urbaines denses, ce sont les collectivités territoriales qui sont à l’œuvre pour suppléer les carences du marché. Dans un
contexte réglementaire parfois surprenant et rappelé dans cet article de mai 2015, il faut d’ailleurs rendre hommage aux décideurs publics et à leurs partenaires privés engagés dans ce vaste programme. Mais, dans un monde dont l’ordre paraît de plus en plus bouleversé par la transition numérique, n’est-il pas temps d’aller au-delà du seul objectif de gestion des carences du marché ? Les lignes qui suivent esquissent une piste qui consisterait à passer de programmes pensés en mode « dissociation » à des projets numériques locaux déployés selon une logique « associative». Explications.
Lire la suite

Le Ministre Macron conditionnerait la vente de Bouygues à l’engagement des grands opérateurs à devenir clients de tous les Réseaux d’Initiative Publiques Très Haut Débit

1-emmanuel-macronLes Echos annonçaient ce matin 1er Avril 2016 que les les protagonistes se donnaient jusqu’à ce dimanche pour boucler un accord. Selon des sources bien informées, il semblerait en fait que le Ministre Macron, fermement soutenu en cela par le Président de la République, entende imposer une clause d’intérêt général : la vente serait conditionnée à l’engagement des opérateurs qui vont se répartir les actifs de feu Bouygues Telecom à devenir clients de tous les RIP Ftth. Le Ministre chercherait à concilier fusion et aménagement numérique du territoire ! Si l’information est confirmée, c’est une nouvelle ère numérique qui s’annoncerait ainsi en France. Lire la suite

Comment concilier le rapprochement Orange – Bouygues et les objectifs d’aménagement numérique des territoires ?

2015-12-03_ColloqueFIRIP_0010-reduitLa FIRIP s’inquiète des conditions dans lesquelles le rapprochement entre Orange et Bouygues-Telecom est envisagé. Elle a ainsi publié le 29 février 2016 un communiqué dans lequel elle demande un engagement clair de l’Etat. La Fédération redoute en effet que ce rapprochement se traduise par une politique numérique nationale au mieux à deux vitesses, au pire entravée par une position dominante mal régulée des grands opérateurs. Nous avons demandé à Etienne Dugas, Président de la Firip, de préciser son point de vue sur ces sujets. Lire la suite

Pour une politique numérique spécifique aux territoires ruraux ?

REPUBLIQUE-NUMERIQUE-2La mission Agrobiosciences, un centre de débat public soutenu par la région Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées et le Ministère de l’Agriculture, s’interroge sur la place des ruraux dans le projet de loi République Numérique. Elle m’a interviewé à ce sujet en janvier 2016. Je les remercie de m’avoir ainsi donné l’occasion de redire pourquoi l’action publique reste à inventer sur ce point. Lire la suite

Comment transformer le volet usages et services du projet de loi « République numérique » en véritables ressources territoriales ?

network_connector_hiresUn pas en avant mais le pied encore un peu en l’air… Ainsi peut sans doute se résumer le Titre III du projet de loi République Numérique transmis au Sénat le 26 janvier 2016. Un pas en avant parce qu’il parle enfin de « stratégie de développement des usages et services numériques ». Mais le pied encore en l’air car il ne dit rien, d’une part, des modalités de conception de ladite stratégie et, d’autre part, des modalités de coopération entre Collectivités territoriales, sans parler des partenaires privés, pour concevoir et pour mettre en œuvre ces stratégies. Dans ce moment donc de déséquilibre, le Sénat trouvera-t-il les moyens d’un équilibre numérique territorial de plus en plus nécessaire à la République ?

Lire la suite