Le rachat de SOGETREL ou l’éternelle tactique du Cheval de Troie ?

sogetrel

Depuis le rachat de SFR par le groupe ALTICE, le secteur des Télécoms semble vivre davantage au rythme des opérations financières, voire spéculatives, qu’à celui des innovations technologiques. Les conséquences positives de ce grand jeu de mécano demeurent encore mystérieuses. Ce qui apparaît en revanche assez clairement, ce sont les risques, d’une part, de fragilisation du tissu de PME-TPE des filières Télécoms et, d’autre part, de non-respect des engagements liés au programme national très haut débit. C’est en tout cas ce que redoute le signataire de cet article, ZadRIP, pour Zone à Défendre RIP.

Lire la suite « Le rachat de SOGETREL ou l’éternelle tactique du Cheval de Troie ? »

Le plan France Très Haut Débit vu par la FIRIP

Jean-Chistophe Nguyen Van Sang est délégué général de la Fédération des Industriels des RIP (FIRIP), une organisation portée voici moins d’un an sur les fonds baptismaux par un groupe de 6 entreprises.  Depuis, la FIRIP a connu un développement rapide ; elle compte en effet désormais pas moins de 70 entreprises adhérentes et s’est investie dans des dossiers importants pour le succès des projets numériques publics et privés, comme par exemple la formation ou la certification. En ce mois de septembre 2013, il nous a donc semblé intéressant de  faire le point, tout d’abord, sur les actions de la Fédération puis, ensuite, sur l’avancée du Plan France Très Haut Débit tel que vue par les industriels du domaine. Dans le courant du mois de Septembre, le Président de la FIRIP, Etienne DUGAS, aura d’ailleurs également l’occasion d’intervenir dans Numericuss. Lire la suite « Le plan France Très Haut Débit vu par la FIRIP »

Lancement de la Fédération des industriels des RIP

L’industrie des réseaux haut et très haut débit française s’organise ! Les entreprises qui interviennent dans les Réseaux d’Initiative Publique vont en effet se réunir au sein d’une nouvelle fédération ce 25 Octobre à l’occasion d’une rencontre lancée sur l’initiative d’Étienne DUGAS, PDG du groupe MARAIS. Lire la suite « Lancement de la Fédération des industriels des RIP »

Il y a-t-il un pilote dans l’avion du numérique ? Un texte signé RIP

Troisième contribution de notre désormais célèbre auteur RIP, un pseudo utilisé par un des observateurs les plus attentifs des politiques numériques de notre pays. Comme beaucoup, RIP s’interroge. Il cherche en particulier à comprendre si il y a ou pas un pilote dans l’avion du numérique, notamment dans celui de l’aménagement du territoire à très haut débit, ce drôle de véhicule qui paraît encore bloqué en bout de piste.

La période électorale que nous vivons est propice aux débats d’idées de toutes sortes portés, outre par les partis politiques, par une multitude d’acteurs ou de structures issues de la société civile. Cette campagne présidentielle restera d’ailleurs comme celle de l’avènement de réseaux sociaux qui font désormais partie de l’arsenal du dialogue et de l’interpellation politiques. Pourtant, malgré cette l’omniprésence, les enjeux du numérique paraissent étrangement absents de la campagne politique actuelle. De plus en plus d’acteurs du secteur du numérique et, au premier chef, nombre de chefs d’entreprises de cette filière, pointent ainsi du doigt la faible prise en compte de l’impact de l’économie numérique dans la création de richesse ou d’emplois. Ils signalent également l’inadéquation de la fiscalité touchant les PME et les TPE du secteur. La création du « QG du Numérique » par des associations ou des syndicats interprofessionnels du numérique confirme bien la force de ce sentiment diffus selon lequel les pouvoirs publics ne s’intéressent pas assez à ces sujets. Lire la suite « Il y a-t-il un pilote dans l’avion du numérique ? Un texte signé RIP »

Un nouvel opérateur mobile ne fait le Printemps (des réseaux de nouvelle génération)

Cette nouvelle contribution de notre ami(e) RIP confirme le renforcement des tensions en matière d’aménagement numérique du territoire. Alors que les opérateurs intégrés décident de revoir à la baisse leurs plans d’investissements sur le très haut débit, alors que  Sycabel tire la sonnette d’alarme sur la réduction des investissements dans la fibre depuis 2009, alors que le CGI préfère financer des projets de montée en débit, le cadre réglementaire n’est toujours pas stabilisé. Et le très haut débit n’en finit pas, selon RIP, d’attendre de vraies décisions. Permettez-moi une confidence : il pourrait bien avoir raison ! A vous de juger. Lire la suite « Un nouvel opérateur mobile ne fait le Printemps (des réseaux de nouvelle génération) »

Les Collectivités Territoriales plaident pour un vrai projet d’investissement et de relance socio-économique par le très haut débit.

Les États généraux des Réseaux d’Initiatives Publiques, qui se sont tenus 12 mars 2012 à Deauville, ont été résolument tournés vers le volontarisme et l’action. Enfin, en France, on a pu écouter une autre musique que celle des plans de réduction de la dette. Enfin, des élus reprenaient le chemin de l’investissement créateur d’emplois et de nouvelles ressources. Enfin… Comme à Aurillac en 2011, beaucoup d’entres-nous ont quitté la Normandie en ayant le sentiment qu’une nouvelle étape avait été peut-être franchie. L’avenir le dira. L’enjeu consiste désormais aussi à se mettre collectivement en mode projet inter-RIP. Le Très Haut Débit exige en effet que les Collectivités Territoriales, les opérateurs et les aménageurs numériques s’associent vraiment à l’échelle nationale. La réussite du THD ne pourra se faire sans cela. Lire la suite « Les Collectivités Territoriales plaident pour un vrai projet d’investissement et de relance socio-économique par le très haut débit. »

Une proposition de loi politiquement incorrecte ? Le témoignage de RIP.

Ce texte est le premier de Numericuss qui n’est pas signé par moi-même. C’est une première qui, je l’espère, ne restera pas une exception. Ce blog sert aussi à accueillir, outre les commentaires de tous, les textes de ceux qui veulent préciser, proposer ou agir pour faire avancer la France en matière d’aménagement ou de développement numériques. Ce texte est aussi une première car il est signé par un auteur qui a choisi d’utiliser un nom d’emprunt, « RIP« . Je ne goûte généralement pas le recours à l’anonymat sur le Web ; les forums fourmillent d’exemples de propos aussi excessifs que parfois injurieux masqués par cet anonymat. Dans ce cas précis, connaissant bien l’auteur, ses fonctions et son sens de l’intérêt général, je comprends cette position. J’ai donc choisi de publier ce texte sur Numericuss quelques jours avant les états généraux des RIP de Deauville. Il me semble que ce témoignage est en effet de nature à éclairer un débat qui parfois manque cruellement de convergences en expliquant les positions de ceux qui défendent la proposition de loi Maurey – Leroy. Lire la suite « Une proposition de loi politiquement incorrecte ? Le témoignage de RIP. »