Proximités et réseaux très haut débit, vers de nouvelles ressources territoriales ?

Quatre mois après le lancement de ce blog dédié aux questions numériques territoriales, après plus de 70 communications ou interviews, les enjeux se précisant, le temps est venu d’élargir les champs de réflexion. L’aménagement ou le développement des territoires s’inscrivent en effet en grande partie dans l’ordre des moyens. Services, emplois, solidarités, environnement, santé (…) le Web se déclinent selon des partitions qu’il appartient à chaque « métier » d’inventer, notamment dans leurs « proximités ». Presque tout reste à faire. Mais la spécificité de ce moyen « Web » réside toutefois dans son fort pouvoir d’entrainement. La socio-économie numérique concerne, transforme, consolide ou impacte en effet l’ensemble des secteurs. L’un des derniers exemples traités ici, celui de la banque, en apporte une confirmation exemplaire. Lire la suite « Proximités et réseaux très haut débit, vers de nouvelles ressources territoriales ? »

A la recherche de la valeur numérique territoriale ?

J’ai souvent été un peu surpris du décalage entre les ambitions des Réseaux d’Initiatives Publiques et la réalité des services FAI associés. D’un côté, celui des collectivités, il est question de démocratisation de l’accès au Web, de supports à l’économie, de E administration, de nouveaux services à la personne, d’univers immersifs, de visio solutions… Autant de sujets piliers d’une vraie société durable et équitable de l’information. Et de l’autre côté, le versant des FAI de premier niveau se décline en triple play… Data, Ok, c’est la base et cela représente une vraie valeur. Voix, pas mal, rien de révolutionnaire sans doute mais des minutes moins chères. C’est bien. Images, c’est là qu’on attendrait les plus grandes évolutions, notamment dans les solutions Fttx, de la TV interactive, de la vraie 3D… Or, à la place, il nous est proposé les mêmes chaines que sur la TNT et les bouquets satellites. Quand sur de l’optique on propose la même chose que sur le satelite, n’est ce pas un problème ? A quand des Délégation de VRAIES services publics autorisées par la loi française ?

Développement numérique et construction de ressources territoriales

Et si le temps de franchir les frontières du développement numérique des territoires étaient enfin venu ? Longtemps, il a fallu bagarrer aménager,  désenclaver,  sortir de l’ombre numérique des régions, des villes ou des villages oubliés des grandes infrastructures Telecom. Le mot d’ordre était au combat : il fallait sauver des territoires marqués par l’infamie de la non densité et des longueurs de câble cuivre  incapables de relier  de pauvres NRA quasi orphelins de lignes à des abonnés abandonnés. Pour cela, il a fallu agir  DSP, PPP, opérateur neutre, schéma d’aménagement numérique. Il a fallu lever des chambres, chercher des fourreaux, tenter de s’attacher, souvent en pure perte, la coopération d’opérateur, plus ou moins public, plus ou moins historique, trouver des ruses et convaincre des partenaires sans envie. Ce combat se poursuit. Il reste difficile et les collectivités qui se sont lancés dans ces projets doivent être soutenues et encouragées. J’ai livré ce combat pendant plus d’une dizaine d’années, au côté d’élus, André Labarrère notamment, et de copains publics et privés tous convaincus du bien fondé de la lutte. J’ai beaucoup appris, de nos erreurs d’abord, un peu vu et, peut être, compris quelques petites choses notamment dans les réseaux  Fttx que nous avons lancés, un peut tôt peut être à Pau en 2003.

Aujourd’hui, une autre utopie, finalement proche, m’anime. J’ai la faiblesse de penser que la stratégie de Lisbonne, qui organise encore (sans doute ?)  les politiques régionales européennes et qui voulait faire de l’Europe l’un des leaders des économies de la connaissance, peut réussir. Je me surprends à rêver de plate-formes publiques de services, de smart cités, de solutions Open Data, de ville augmentée (…). J’ai envie de croire que nous pouvons encore prendre une place dans cette économie monde versus société de l’information.  Religion ? Évolution ? Révolution ? Rien de tout cela je crois mais enjeu, défi, projet collectif plutôt.

J’ai retrouvé le temps de lire davantage, d’écrire et de fouiner…Ce blog participe de cet artisanat de recherche universitaire et de cette plate-forme d’échange. A suivre donc ?