Quelques-unes des clés du e-tourisme de demain.

RDV T&I afficheLes 1er rendez-vous « Innovations et Tourisme » se sont tenus à Pau le 28 mars 2013. Transformations, mutations, changement de modèle, les témoignages de quasiment tous les intervenants ont convergé autour de ces mots clés. L’industrie touristique ne serait plus « simplement » une industrie de services mais, de plus en plus, une économie de l’interaction et de l’expérience partagée. Et, dans ce grand moment de bascule, les leviers numériques sont visiblement appelés à jouer un rôle de plus en plus important. Pour preuve, voici une première série d’interviews utilisés en support de ces échanges.

L’une des trois séquences au coeur de ces rendez-vous « Innovations et Tourisme » abordait avec beaucoup d’humilité une question prospective : E-tourisme 2015, sommes-nous prêts ? Une question prospective car il s’agissait bien de tenter de penser le temps long pour prendre aujourd’hui des décisions. Mais prospective matinée d’une très grande humilité puisque ce temps long n’était en fait que de 24 mois… Les outils, les organisations, les marchés changent si vite que nous ne pensions pas possible tenter un plus grand saut temporel. Qu’importe, la journée a été fertile ; elle confirme notamment la force des leviers numériques.

Tourisme et numérique, vers de nouvelles formes de proximités ?

Guy Raffour, fondateur du cabinet Raffour Interactif, a été le premier à qualifier les mutations en cours. Dans l’interview qu’il m’avait accordé le 16 janvier 2013 à ce sujet, cet inlassable observateur des dynamiques touristiques avait notamment insisté sur trois tendances de fond autour desquelles s’organiseraient quelques-unes des évolutions majeures actuelles. Effets de la crise économique occidentale, recherche de plus en plus forte chez les touristes de la « performance » et e-tourisme composent ainsi, pour Guy Raffour, un paysage particulièrement dynamique.

On retiendra en particulier ses analyses au sujet du « on line ». Guy estime que le numérique permet en effet une plus grande proximité entre touristes, prestataires et destination. On a ainsi « complément changé les relations entre l’offre et la demande ». Le temps des catalogues et des brochures de l’ancien tourisme serait en train de finir ; il laisserait la place à un tourisme beaucoup plus interactif, beaucoup plus expérientiel, plus ouvert aux contenus produits par les propres visiteurs. Proximité augmentée plus interactions renforcées entre touristes et destinations annoncent, pour Guy Raffour, un « chalenge énorme » ; un challenge dont dépendra d’ailleurs pour partie l’avenir de l’industrie touristique française. Pour Guy Raffour, ce challenge va ainsi demander une profonde évolution des stratégies de tous les professionnels du tourisme, en particulier des acteurs publics. Offices de Tourisme, Comités départementaux et régionaux figureraient parmi les organisations les plus concernés par ces mutations.

La clé des contenus

C’est d’ailleurs ce qu’a brillamment exposé Mathieu Bruc, blogueur bien commun dans etourisme.com et etourisme.info. Mathieu avait accepté de nous donner son point de vue à ce sujet en répondant à une question simple : si vous deviez investir aujourd’hui dans le e-tourisme, quel serait le domaine que vous choisiriez ?  Pour Mathieu, aucun doute, il jouerait la carte des contenus. Il nous explique pourquoi en donnant quelques chiffres clés, en proposant plusieurs exemples et en dessinant quelques-uns des enjeux des prochains mois.

A suivre dans les prochains articles numericuss.  Frédéric Soussin, Mathieu Pollet, Eric Kerrouche, François Perroy seront au rendez-vous… Ils ont proposé le 28 mars quelques solutions ou pistes de solutions particulièrement intéressantes.

5 commentaires sur « Quelques-unes des clés du e-tourisme de demain. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s