La Fédération des Industriels des Réseaux d’initiative Publique portée sur les fonds baptismaux

xSnap-2012-12-21-13-52-11Quarante représentants d’entreprises intervenants dans les Réseaux d’Initiative Publique se sont réunis le 25 Octobre 2012 à l’invitation d’Etienne Dugas, Président du Groupe Marais. Cette rencontre faisait suite à son annonce d’Aurillac du 12 septembre dernier au cours de la conférence de presse d’acteurs des Réseaux d’Initiative Publique. Elle a permis de valider la prochaine création d’une « Fédération des Industriels des Réseaux d’initiative Publique » (FIRIP).

Cette prochaine fédération d’acteurs industriels s’inscrit clairement dans la dynamique d’une économie numérique créatrice de valeur-ajoutée et d’emplois. Les entreprises présentes à Durtal entendent ainsi agir en concertation pour donner plus de poids encore à des investissements numériques à forts effets d’entrainement. Ils travailleront notamment, dans ce domaine, à la consolidation des initiatives publiques et privées. Les six Présidents des entreprises fondatrices de ce projet de Fédération, Altitude Infrastructure, FIRALP, Nomotech, SCOPELEC, SOGETREL et le Groupe MARAIS, s’inscrivent également dans la perspective de la prochaine feuille de route numérique que le gouvernement doit présenter en février 2013.

Les priorités de la FIRIP

La rencontre du 25 Octobre a ainsi permis de définir plusieurs actions prioritaires. Les industriels présents ont notamment jugé urgent de relancer le le Fonds de Soutien au Numérique (FSN). Ils jugent également nécessaire de mettre en place une garantie publique d’emprunt pour les acteurs privés souhaitant investir dans les réseaux d’initiatives publiques, à minima à hauteur du milliard d’Euros du guichet A non utilisé.

Ils jugent aussi indispensable de définir des règles claires en matière de suivi et d’engagement des projets des opérateurs privés souhaitant investir sur leurs réseaux en propre ou mutualisés. Ils souhaitent de même participer aux travaux préparatoires de la feuille de route du numérique et de pouvoir faire partie du nouveau Conseil National du Numérique, comme représentant des industriels intervenants dans les Réseaux d’Initiative Publique.

Des coopérations également en matière de formations.

Par-delà ces mesures à même de reconnaître l’importance des RIP et de sécuriser autant que possible l’ingénierie financière des investissements numériques, il est à noter que les industriels présents à Durtal ont également décidé de définir une priorité « formations ». Ils entendent en effet participer au développement d’une véritable offre de formation et d’apprentissage de cette filière dont les besoins, sur les dix ans à venir, pourraient atteindre 20000 emplois directs. Souhaitons que ce volet formation s’organise aussi autour d’un réseau national de sites de déploiement de plate-formes de services d’intérêt publics innovants.

La prochaine échéance arrêté par les entreprises présentes à Durtal est la tenue de l’assemblée constituante de la nouvelle Fédération. Elle se teindra le Jeudi 6 décembre 2012 à paris à 10H à la Maison de la Chimie (Contact presse : Marie-Pierre Quily /mp.quily@marais.com/01.41.96.16.90).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s