Le THD demain ? Par-delà les infrastructures et le triple play

Marc FRENTZEL est directeur technique de Cisco France. Il clôturait les conférences de la fête du THD de Mortain le 30 juin 2011 en décrivant de quelles manières, et pour quelles applications, les réseaux Très haut débit allaient devenir le socle des nouveaux services. Son exposé est proposé plus bas. Il y a parlé solutions d’assistance aux transports en commun, gestion en temps réel de bâtiments interconnectés, portail interactif d’immeubles, management énergétique, aide au maintien à domicile, enseignement, télétravail ou encore internet des objets. Marc FRENTZEL a ainsi dressé une liste, bien sûr non exhaustive, des solutions qui dessinent les univers numériques augmentés de demain ; ceux pour lesquels se construisent, aujourd’hui, les réseaux Très Haut débit. Grâce à Marc, les conférences de cette sixième édition de la fête du Très Haut Débit ont ainsi pris quelques distances avec le monde sans doute finissant du triple play exclusif pour entrer dans celui des nouvelles convergences. Salutaire et indispensable bouffé d’oxygène !

Deux regrets toutefois concluent cette fête du THD ; des regrets d’ailleurs plus en forme d’hommage à la fête et à la conférence de Marc FRENTZEL que de critiques.

Recherche FAI non strictement triple play désespérément…

Le premier de ces regrets concerne l’absence de bouquets de services non strictement triple play.  Marc a bien confirmé que, pour l’heure, CISCO n’envisageait pas d’intervenir comme fournisseur direct des nouveaux services qu’il décrivait.  On s’en doutait un peu, c’est d’ailleurs compréhensible ; mais qui seront alors ces FAI de convergence ? Où vont-ils se lancer ? Comment les soutenir ?  A l’issue de cette fête du THD, ces questions restent non seulement entières mais peu ou pas abordées. Elles ne semblent pourtant pas secondaires.

Le déploiement des infrastructures ? Partout, pour tous et le plus vite possible ! Mais après ?

Le second regret est lié. Il relève des modalités actuelles de discussions et d’expérimentations sur les réseaux très haut débit.  Mortain confirme que la vraie concurrence à stimuler désormais n’est plus sur les infrastructures mais sur ce qu’elles permettent aujourd’hui et demain…  Dans des chantiers optiques à durée de vie de plusieurs décennies, n’est-il donc pas étonnant de voir que les débats actuels, en schématisant bien sûr, se concentrent plus sur la taille des points de mutualisation que sur les moyens de l’innovation ? Beaucoup le pense visiblement et formule des vœux pour que, rapidement, tous les événements THD et toutes les expérimentations abordent d’abord ces enjeux.

Hey M. CISCO, Mme ACOME ou  « je ne sais qui » pourquoi tu ne tiendrais pas l’un des premiers rôles dans ce chantier de promotion des idées, des expérimentations ou des réalisations services THD ? Car pour le moment, au moins en termes de promotion des idées et des expériences, en matière d’échanges de bonnes pratiques, ou de promotion des écosystèmes d’innovation, on reste un peu sur notre faim.

Mille mercis à Marc FRENTZEL de m’avoir transmis ses planches de conférence !

One thought on “Le THD demain ? Par-delà les infrastructures et le triple play

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s