Villes intelligentes et politiques numériques territoriales. Six raisons qui font du rapport Belot un document important.

Le rapport BELOT, du nom du député de Maine-et-Loire qui a coordonné le document «de la smart city au territoire d’intelligence(s) » remis au Premier Ministre le 18 avril 2017, ouvrira-t-il la voie à de vraies smarts stratégies publiques ? On peut enfin le croire tant il propose nombre de pistes fertiles. Il faut donc rendre hommage à la « mission Luc Belot » et, surtout, formuler des vœux pour que, en ces temps de changements politiques, ce rapport ne passe pas dans les oubliettes de l’histoire. Six raisons au moins incitent en effet à défendre les recommandations issues de cette mission. Lire la suite de « Villes intelligentes et politiques numériques territoriales. Six raisons qui font du rapport Belot un document important. »

Aménagement numérique des zones rurales et de montagnes. La fin du Wimax et l’avènement du 4G fixe (en attendant mieux) ?

vue-generale-aerien-2En février 2016, l’Avicca affirmait à juste titre « la 4G peut ponctuellement remplacer une liaison fixe. Mais un opérateur français est-il prêt à déployer et généraliser une solution technique et commerciale pérenne, en particulier dans les zones rurales et de montagne ? » Un an après, les projets se multiplient : box 4G mobile de Bouygues-Telecom, projet Bourgogne-Franche-Comté annoncé pour l’été 2017 et lancement de l’opération 4G fixe dans le département de Haute-Garonne dés février 2017. Est-ce enfin le vrai lancement d’une solution qui permettrait de mieux supporter les retards du déploiement des réseaux fibre optique ? Emerick Clatot, qui pilote opération haute-garonnaise pour Altitude Infrastructure, a accepté de nous donner quelques explications. Lire la suite de « Aménagement numérique des zones rurales et de montagnes. La fin du Wimax et l’avènement du 4G fixe (en attendant mieux) ? »

La France prépare-t-elle vraiment l’ère du Gigabit ?

plaquette-france-thd-2016_pdfL’Europe numérique bouge. Bruxelles vient de lancer le projet « Gibabit Society ». Son objectif ? Stimuler le déploiement de solutions d’accès à Internet permettant des débits déclinés en Gbps. Pour y parvenir , la Commission se dit prête à revoir la réglementation afin de favoriser le co-investissement entre opérateurs. Réjouissantes perspectives. Mais la France s’est-elle donnée les moyens de tenir cette direction partout et pour tous ? Trois questions laissent planer comme un doute… Lire la suite de « La France prépare-t-elle vraiment l’ère du Gigabit ? »

Eric Kerrouche : il faut enrichir les stratégies « macro » des grands opérateurs par des projets numériques plus « micro » qui répondent aux besoins des territoires

kerroucEric Kerrouche, Président de la SPL Digitalmax (40), réunissait les 2 et 3 juin dernier dans les Landes, un groupe de Collectivités Territoriales et de spécialistes engagés dans des politiques numériques locales. Leur point commun ? Etre convaincu de la nécessité de se doter de stratégies fondées aussi sur la production de services créateurs de vraies valeur-ajoutées territoriales.  Lire la suite de « Eric Kerrouche : il faut enrichir les stratégies « macro » des grands opérateurs par des projets numériques plus « micro » qui répondent aux besoins des territoires »

Le Ministre Macron conditionnerait la vente de Bouygues à l’engagement des grands opérateurs à devenir clients de tous les Réseaux d’Initiative Publiques Très Haut Débit

1-emmanuel-macronLes Echos annonçaient ce matin 1er Avril 2016 que les les protagonistes se donnaient jusqu’à ce dimanche pour boucler un accord. Selon des sources bien informées, il semblerait en fait que le Ministre Macron, fermement soutenu en cela par le Président de la République, entende imposer une clause d’intérêt général : la vente serait conditionnée à l’engagement des opérateurs qui vont se répartir les actifs de feu Bouygues Telecom à devenir clients de tous les RIP Ftth. Le Ministre chercherait à concilier fusion et aménagement numérique du territoire ! Si l’information est confirmée, c’est une nouvelle ère numérique qui s’annoncerait ainsi en France. Lire la suite de « Le Ministre Macron conditionnerait la vente de Bouygues à l’engagement des grands opérateurs à devenir clients de tous les Réseaux d’Initiative Publiques Très Haut Débit »

Comment concilier le rapprochement Orange – Bouygues et les objectifs d’aménagement numérique des territoires ?

2015-12-03_ColloqueFIRIP_0010-reduitLa FIRIP s’inquiète des conditions dans lesquelles le rapprochement entre Orange et Bouygues-Telecom est envisagé. Elle a ainsi publié le 29 février 2016 un communiqué dans lequel elle demande un engagement clair de l’Etat. La Fédération redoute en effet que ce rapprochement se traduise par une politique numérique nationale au mieux à deux vitesses, au pire entravée par une position dominante mal régulée des grands opérateurs. Nous avons demandé à Etienne Dugas, Président de la Firip, de préciser son point de vue sur ces sujets. Lire la suite de « Comment concilier le rapprochement Orange – Bouygues et les objectifs d’aménagement numérique des territoires ? »

Pour une politique numérique spécifique aux territoires ruraux ?

REPUBLIQUE-NUMERIQUE-2La mission Agrobiosciences, un centre de débat public soutenu par la région Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées et le Ministère de l’Agriculture, s’interroge sur la place des ruraux dans le projet de loi République Numérique. Elle m’a interviewé à ce sujet en janvier 2016. Je les remercie de m’avoir ainsi donné l’occasion de redire pourquoi l’action publique reste à inventer sur ce point. Lire la suite de « Pour une politique numérique spécifique aux territoires ruraux ? »