Aménagement numérique du territoire. Esquisses d’un nouveau modèle d’investissement numérique public.


franceLe temps de la construction des réseaux très haut débit paraît enfin venu. Hors des zones urbaines denses, ce sont les collectivités territoriales qui sont à l’œuvre pour suppléer les carences du marché. Dans un
contexte réglementaire parfois surprenant et rappelé dans cet article de mai 2015, il faut d’ailleurs rendre hommage aux décideurs publics et à leurs partenaires privés engagés dans ce vaste programme. Mais, dans un monde dont l’ordre paraît de plus en plus bouleversé par la transition numérique, n’est-il pas temps d’aller au-delà du seul objectif de gestion des carences du marché ? Les lignes qui suivent esquissent une piste qui consisterait à passer de programmes pensés en mode « dissociation » à des projets numériques locaux déployés selon une logique « associative». Explications.
Lire la suite « Aménagement numérique du territoire. Esquisses d’un nouveau modèle d’investissement numérique public. »

THD Rural : du grand mensonge aux premières vraies actions ?

100_0651Fibre optique : la fin du grand mensonge. Tel était le titre d’un article de LeMagIt du 20 février 2015 auquel Paul Champsaur a accordé une Interview où il estimait que « malgré les promesses des différents gouvernements, un grand nombre de Français ne seront sans doute jamais raccordés à la fibre optique et devront continuer à se satisfaire de ce que peut leur apporter le réseau cuivre ou des moyens alternatifs comme le Wi-Fi ou le satellite. » Cette prise de position de l’ancien patron de l’Arcep marque-t-elle la fin de l’insupportable langue de bois actuelle sur un programme THD rural toujours en panne ? Va-t-on enfin se décider à se donner les moyens d’agir ou, au moins, à faciliter les actions de ceux qui le voudraient ? Comment débloquer la situation ? Dans le droit fil de son intervention de janvier 2015, nous poursuivons la publication de nos échanges avec Joël Mau sur ce sujet.

Lire la suite « THD Rural : du grand mensonge aux premières vraies actions ? »

Très haut débit rural et Montée en Débit : la fausse bonne idée selon Joël Mau.

joel mau
Joël Mau

Les projets de Montée en Débit sur les sous-répartiteurs sont désormais nombreux, notamment au sein de Réseaux d’Initiative Publique.  Nombre de signes incitent même à penser qu’ils pourrait se multiplier en France dans les prochaines années. Mais sont-ce vraiment des solutions en phase avec l’évolution des besoins en débit ? Pour Joël Mau*, la réponse est désormais négative. Pour lui, le choix de la MeD sur cuivre au niveau des SR serait le symbole d’une France résignée à un scénario de déploiement extrêmement lent de la fibre. Lire la suite « Très haut débit rural et Montée en Débit : la fausse bonne idée selon Joël Mau. »

Trois des obstacles à lever pour réussir l’aménagement numérique rural.

IMG_3148
Marc Duchesne

L’accès à des solutions d’au minimum 50 Mbps symétriques pour les entreprises et les habitants des zones peu denses semble toujours relever d’une chimère. Les nombreux commentaires suite au précédent article sur l’aménagement des territoires ruraux en très haut débit l’ont confirmé. Faudra-t-il attendre 2030 pour le très haut débit rural ? C’est difficile à imaginer ! Comment donc passer de discours séduisants à des opérations réalisables ? Pour tenter de contribuer à relancer les débats sur ce sujet, nous allons donner dans la parole à plusieurs acteurs du très haut débit. Premier contributeur : Marc Duchesne. Lire la suite « Trois des obstacles à lever pour réussir l’aménagement numérique rural. »

Investissements numériques très haut débit publics, la fin des concessions ?

Région Auvergne, Grand Toulouse, Doubs ou encore, par exemple, Maremne Adour Côte Sud, au moment de lancer leurs projets très haut débit, nombre de collectivités délaissent la solution « concession », le mode dominant de délégation des premiers réseaux d’initiatives publiques (RIP). Est-ce le signe d’un changement de stratégie de collectivités territoriales ? Faut-il plutôt lire ce phénomène comme le résultat de la spécificité des questions qui encadrent le lancement des RIP de seconde génération et, en particulier, de la fragilité économique des projets fibre optique ? Une fragilité d’autant plus forte d’ailleurs que la puissance publique nationale a étrangement choisi de réserver l’action publique aux seules zones supposées les moins rentables en leur interdisant d’intervenir dans les zones urbaines AMII. Cette décision a privé le pays de véritables solutions de péréquation. Bref, le terme « investisseur numérique public » n’a jamais été aussi juste. Dans les RIP de seconde génération, hors zone denses, ce sont bien en effet les Collectivités Territoriales qui vont devoir assumer une grande partie du risque financier. Nous avions lancé un sondage au printemps 2014 à ce sujet ; cet article rend partiellement compte des résultats obtenus. Lire la suite « Investissements numériques très haut débit publics, la fin des concessions ? »

4 clefs pour enrichir les modèles socio-économiques au cœur des investissements très haut débit des Collectivités Territoriales

Suite à la nomination d’Axelle LEMAIRE au poste de secrétaire d’Etat chargée du numérique, le JDN publiait le 10 avril 2014 les positions d’un petit groupe de personnalités du Web. Quelles sont leurs priorités et leurs principales attentes ? Comment voient-ils la politique numérique publique de 2014 – 2015 ? L’article est intéressant ; il confirme l’ampleur des défis. Nombre de réponses mettent d’ailleurs logiquement en évidence les enjeux économiques : appui aux startups, soutien à l’exportation, aménagements fiscaux, formation professionnelle ou encore régulation de pratiques concurrentielles douteuses. Les propositions brossent un tableau déjà particulièrement large. Étrangement pourtant, sans doute à cause de la composition d’un panel à dominante entrepreneurs, elles laissent dans l’ombre les enjeux politiques. I-inclusion, modernisation des services d’intérêt public, formation initiale, convergence entre très haut débit et gestion intelligente des réseaux d’énergie, peu de remarques à ce sujet dans cet article. Un peu comme si le numérique se limitait à une filière industrielle de plus et n’annonçait pas cette troisième révolution industrielle que nombre d’entre-nous observent, redoutent ou accompagnent. En ces temps de nouveau gouvernement et de nouvelles équipes municipales, ce printemps 2014 incite pourtant à ne pas oublier quelques-uns des fondamentaux des politiques numériques publiques, notamment territoriales. Quelques rappels donc. Lire la suite « 4 clefs pour enrichir les modèles socio-économiques au cœur des investissements très haut débit des Collectivités Territoriales »

Le réseau très haut débit Pau Pyrénées 10 ans après ? Quelques enseignements en matière d’investissements publics fibre optique.

L’un des premiers projets très haut débit de France, Pau Broadband Country (PBC), a dix ans. Dix 10 ans déjà. Les principales délibérations de la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées datent en effet de 2003 et les premières prises FttH  ont été allumées fin 2004. Au moment où les débats sur le développement d’une économie numérique nationale fondée sur les réseaux de nouvelle génération semblent encore connaître quelques difficultés à se traduire en relance tangible, il est instructif de revenir sur le cas palois. Il pourrait en effet montrer de quelles manières il semble possible de concilier investissements numériques publics, réduction des dépenses de fonctionnement des Collectivités Territoriales et construction de nouvelles ressources locales. Entre réussites, points d’efforts et limites, retour donc sur l’un des premiers affermages français dédiés aux réseaux très haut débit. Lire la suite « Le réseau très haut débit Pau Pyrénées 10 ans après ? Quelques enseignements en matière d’investissements publics fibre optique. »