Aquitaine proto et appel à projets, une partie du dispositif aquitain de soutien à l’innovation numérique présentée par François GILBERT

Une convention d’affaire, c’est d’abord le moyen de rencontrer, d’échanger et de commencer parfois un bout de chemin avec des partenaires. C’est aussi l’occasion d’un brassage d’idées, toujours salutaire. C’est enfin un temps d’information et de questions. L’atelier de Metronum organisé le 8 décembre sur « le rôle de l’efficacité des programmes publics dans le développement de la filière numérique » a été à ce sujet un moment intéressant. Intéressant et très vivant… Il a en effet suscité beaucoup de réactions, parfois virulentes d’ailleurs.

Le dispositif d’appel à projets du programme Investissements d’avenir fait réagir

Les interventions des représentants de la Caisse des Dépôts et Consignation, Cédric VERPEAUX, et de l’Ademe, Laurent THIBAUD, les deux mandataires « investissements d’avenir » choisis par l’Etat, ont en effet donné l’occasion à trois chefs d’entreprises présents d’exprimer sans langue de bois leur opinion quant à l’efficacité des appels à projets lancés. Labyrinthe, empilement de ministères, dossiers lourds à monter et temps trop courts, parfois même changement de postures, sur le soutien aux projets usages par exemple, un temps annoncé, finalement pas engagé encore à cette heure… Il a soufflé sur l’atelier comme un vent de ras-le-bol pendant quelques minutes ! Cette impression de « dispositif grand machin » pourrait d’ailleurs laisser douter de l’efficacité des dispositifs liés au grand emprunt. L’avenir le confirmera ou pas, mais une chose est sûre en tout cas : il existe de nombreuses marges de progrès en matière de procédures… Les représentants de la CDC et de l’ADEME présents ont été d’ailleurs remerciés pour leur présence et leur écoute à ce sujet.

Deux des dispositifs régionaux de soutien à l’innovation numérique.

L’atelier a été aussi l’occasion d’entendre le nouveau délégué régional au développement numérique, François GILBERT, qui remplace depuis peu l’ami Michel EIMER que j’aurai plaisir à revoir. Bonnes routes Michel et passes quand tu veux !

François GILBERT est bien connu des acteurs numériques de la région. Il a été notamment l’un des piliers d’Aquitaine Europe Communication au milieu des années 2000, aux côtés de JF LAPLUME et de Marcel DESVERGNES, puis l’un des responsables de l’un des principaux RIP aquitain, celui de Gironde. Le Conseil Régional l’a donc choisi pour cette mission importante et, pour l’avoir assez souvent professionnellement côtoyé, je suis convaincu que c’est une excellente décision. François a présenté hier quelques aspects des dispositifs aquitains de soutien à l’innovation numérique. Malgré des conditions de lumière et de son assez médiocres sur l’atelier, nous avons choisi de mettre en ligne cet exposé qui présente notamment l’appel à projets lancés sur les usages THD et Aquitaine Proto. Il permettra aux aquitains de mieux comprendre le sens de ces décisions régionales.

One thought on “Aquitaine proto et appel à projets, une partie du dispositif aquitain de soutien à l’innovation numérique présentée par François GILBERT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s