Hatem Bettahar tué hier soir par la police tunisienne

Mon ami Philippe Tizon, qui anime avec moi le master 2 Politiques locales, ingénierie de projets et TIC à l’Université de Pau, m’a signalé ce matin la mort d’Hatem Bettahar, professeur d’informatique franco-tunisien à l’Université de Technologie de Compiègne (Oise). Il a été tué mercredi par balles dans la ville tunisienne de Douz .

Il s’agit du premier mort français  depuis le début des émeutes sanglantes qui secouent la Tunisie depuis la mi-décembre « Il était en Tunisie dans le cadre d’un échange universitaire avec un établissement d’enseignement à Gabès (sud-est de la Tunisie) », selon le ministère. Hatem Bettahar était depuis plus de dix ans enseignant-chercheur à l’Unité mixte de recherche heuristique et diagnostic des systèmes complexes (Heudiasyc) de l’UTC de Compiègne.

Que la terre lui soit légère.

Un commentaire sur “Hatem Bettahar tué hier soir par la police tunisienne

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :