Hatem Bettahar tué hier soir par la police tunisienne

Mon ami Philippe Tizon, qui anime avec moi le master 2 Politiques locales, ingénierie de projets et TIC à l’Université de Pau, m’a signalé ce matin la mort d’Hatem Bettahar, professeur d’informatique franco-tunisien à l’Université de Technologie de Compiègne (Oise). Il a été tué mercredi par balles dans la ville tunisienne de Douz .

Il s’agit du premier mort français  depuis le début des émeutes sanglantes qui secouent la Tunisie depuis la mi-décembre « Il était en Tunisie dans le cadre d’un échange universitaire avec un établissement d’enseignement à Gabès (sud-est de la Tunisie) », selon le ministère. Hatem Bettahar était depuis plus de dix ans enseignant-chercheur à l’Unité mixte de recherche heuristique et diagnostic des systèmes complexes (Heudiasyc) de l’UTC de Compiègne.

Que la terre lui soit légère.

Un commentaire sur « Hatem Bettahar tué hier soir par la police tunisienne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s