Pour l’inscription d’un service universel haut débit dans les prochaines débats électoraux

Dans un précédent article, le 18 février 2010, « Aménagement numérique des territoires : première revue de solutions », je tentais une première synthèse de pistes et de solutions à promouvoir pour avancer dans ces domaines.  En poursuivant les travaux et les rencontres, d’autres idées sont venues, d’autres textes aussi, d’autres positions ou propositions également… L’une d’entre-elles consisterait à inscrire dans la loi le principe d’un service universel haut débit. C’est je trouve un belle entrée pour redonner à l’aménagement numérique la place qu’il n’a pas dans les textes de loi. C’est sans doute aussi un bel objectif pour lancer le Campus THD.

Un twitt me rappelait ce jour à ce sujet l’interview d’UFC Que Choisir réalisé en juin 2010, article qui m’avait échappé. Par-delà l’idée du service universel, cet échange avec Edouard Barreiro, chargé de mission TIC à UFC me semble faire parti de ces textes « à retenir » pour avancer. Lire la suite de « Pour l’inscription d’un service universel haut débit dans les prochaines débats électoraux »

A quoi sert donc un label THD pour les zones d’activités ? A faire croire que l’Etat agit ?

Décidément, j’ai de plus en plus de mal à comprendre la position de l’Etat en matière d’aménagement numérique des territoires. Le (re)lancement de ce label zone d’activités THD, dont la blogosphère se fait l’écho depuis quelques jours, fournit un nouveau prétexte de s’interroger. Ce label, lancé en 2006, serait un moyen « d’éclairer les clients potentiels, en donnant « aux entreprises dans leur décision d’implantation une visibilité satisfaisante en matière d’accessibilité au très haut débit » et d’inciter au « pré-équipement en fibre optique des zones d’activité« . Bon… Quelques observations…

Lire la suite de « A quoi sert donc un label THD pour les zones d’activités ? A faire croire que l’Etat agit ? »

Prochain lancement d’un Campus Thd zones peu denses. Appel à contributeurs

Plus les discussions avancent avec les professionnels des réseaux, notamment avec ceux spécialisés dans les Réseaux d’Initiative Publique, plus l’hypothèse de la probable défaillance de l’Etat français dans ce domaine malheureusement se confirme. Lire la suite de « Prochain lancement d’un Campus Thd zones peu denses. Appel à contributeurs »

Aménagement numérique des territoires : première revue de solutions

Le temps de l’optique est venu et il ne peut être question d’attendre 20 ans pour que ce temps se diffuse partout par la seule volonté du « marché ». Pourquoi ? Comment faire ? Au risque d’oublier des dispositions importantes, première revue de solutions ! A suivre, à compléter et à critiquer.

Lire la suite de « Aménagement numérique des territoires : première revue de solutions »

La révolution optique en questions…

Petit billet de mauvaise humeur…

Un article de 01net de ce jour nous le dit « La fibre optique n’amène pas de révolution dans les usages numériques ». Il affirme même que « contrairement à l’ADSL, le très haut débit ne marque pas de rupture dans les habitudes des consommateurs numériques. Mais il permet d’augmenter la facture de l’utilisateur. »

Décidemment l’histoire se répèterait-elle inlassablement ? Lire la suite de « La révolution optique en questions… »

Une bonne équation économique territoriale : économies numériques + énergies nouvelles et renouvelables = valeur ajoutée durable.

Cette information publiée par datacenter.silicon.fr a attiré mon attention. Dans un message publié sur le forum de la société, le fondateur de l’hébergeur OVH confirme sa volonté d’investir dans les énergies renouvelables (ENR). Son objectif : maitriser les coûts de l’énergie. L’information pourrait sembler relever de l’anecdote. Je ne le pense pas pour au moins 2 raisons.

Lire la suite de « Une bonne équation économique territoriale : économies numériques + énergies nouvelles et renouvelables = valeur ajoutée durable. »

Quelques questions sur l’aménagement numérique français

Le marché, surtout le marché, pourquoi et comment ? La récente décision de l’Arcep sur le déploiement fibre optique en zones « moins denses » ne rappelle-t-elle pas surtout que rien n’existe encore pour les territoires hors marché ? Et si le marché ne décide pas, que devient alors le grand chantier numérique national ? Pourquoi alors ne pas compléter le triopole dominant par un réseau d’opérateurs réunis au sein d’un grand organisme indépendant d’ambition nationale ? Peut-on s’inspirer de l’exemple australien et décider de séparer infrastructures France Telecom et services ?

Slow blog 1… Il en est des blogs comme de la vie, il s’avère parfois nécessaire de  jeter un coup d’œil dans le rétroviseur et de lutter contre la stérile tyrannie de l’urgence pour en revenir aux fondamentaux. Après quasi deux mois de mise en ligne de papiers et d’interviews, une première étape de ce temps semble venu. D’autres suivront afin de marquer les étapes d’un chemin. Au départ, il s’agissait, à travers cette modeste plate-forme en ligne, de collecter et de partager un matériel , des idées, des propositions, des réactions, nombre de questions aussi, pour tenter de mieux comprendre les fondamentaux de la politique d’aménagement numérique du territoire français. Progressivement ainsi grâce aux « amis » retrouvés ou rencontrés, les informations se sont enrichies, des initiatives se sont esquissées, d’autres pistes ont émergé… Mais les interrogations l’emportent toujours, et de beaucoup, sur les convictions. Ce sont donc ces questions, et quasiment elles seulement, qui seront les petits cailloux, ou les bribes de pain sec, qui dessineront le sentier de montagne de ce jour. Demain des propositions ? Un  collectif se forme pour les travailler.

Lire la suite de « Quelques questions sur l’aménagement numérique français »