Retour sur l’annonce du retard selon Gabrielle…

Pour fêter le week-end… Un petit billet léger. 

Prenez un gouvernement libéral, défenseur de la libre entreprise et de la concurrence. Rajouter quelques années d’exercice du pouvoir, juste assez pour mesurer la distance entre promesses et actes. Saupoudrez d’une pincée de conseillers, de quelques bisbilles internes, d’un doigt de jeux de chaises musicales… Rajouter, au gré de votre bon humeur, force débats aussi stériles qu’inutiles sur l’identité des anges ou la laïcité des communicants. Faites chauffer quelques mois sous le feu d’annonces qui pourfendent l’incurie de la finance et qui annoncent ze rupture. Laissez reposez. Mais pas trop. Le silence pourrait réveiller.

Aussi, de temps en temps, occupez l’actualité ; une annonce ici, un ou deux rapports parlementaires là. Créez même si besoin une commission ad hoc ; soutenez, grâce à forces rapports, quelques étagères bancales. Twitter, laissez filtrer et jouer du off. Facebooker ? Pourquoi pas … mais pas trop, FB c’est déjà tellement daté mon cher… Prenez plutôt d’assaut les JT, si possible à 20 heures, au moment où les ménagères vont boire à l’eau claire de la TV. Parlez-y, on ne sait jamais, des envahisseurs qui menacent la civilisation.

Pour freiner toute velléité, construisez des usines à gaz comme d’autres bâtissent des châteaux en Espagne.  Lancer des dispositifs aussi précis en apparence qu’inefficace dans la vraie vie. Qui a dit plan très haut débit ?  Et laissez le temps passé…  Heureusement l’ange Gabrielle est là. Et nous sommes bien mari de nous voir si laid en son miroir, si en retard.

Gabrielle tu brûles nos esprits, ta conférence étrangle nos vies…

Merci à Alain Baritault.

Allez on reprends tous en coeur… et lundi on monte une chorale.. Les petits enfants du bas débit? Ah que j’en suis…

Dix ans d’annonces sans voir la lumière
C’était ma peine forçat de la fibre
Et bonne chance à celui qui veut mon bas débit (oui mon débit)
Dix ans d’annonces sans voir la lumière
C’était ma peine forçat de la fibre
J’ai refusé, mourir d’amour aveuglé

Un commentaire sur « Retour sur l’annonce du retard selon Gabrielle… »

  1. C’est assez intéressant de savoir comment raisonne l’ennemie. Faut être vraiment furieux pour pensez que FT (qui intervient sur les trois couches signalées par Gabrielle Gauthey) qui fait 30% de ses comptes en résultats opérationnels vend ses services à vil prix !!!!! Il me paraît un peu idiot de prétendre que le fibrage à l’abonné a quelque chance de venir à bout des thromboses qui s’annoncent sur les réseaux de transport. Faudrait peut-être trier sur ses flux exponentiels, ce qui est data de ce qui est toxique.

    Deux infos intéressantes: (1) la voix paie 80% de la facture ; les data (non triées) représentent 80% des flux. (2) les industriels du net, version fabricant de matériels et les acteurs de la sous-boucle locale, même combat. Ils se sont tout de même aperçus que le gros du marché (en volume) se situé en zone peu dense

    C’est pas tous les jours que parviennent d’aussi bonnes nouvelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s