Les opérateurs de RIP vont être associés à l’expérimentation « extinction du cuivre » de Palaiseau selon David El Fassy.

000000005404Dans le droit fil des échanges avec Philippe Beguin, David El Fassy, dans l’interview qu’il nous a accordé, revient sur l’initiative Interop’Fibre. Il y explique notamment pourquoi il est important que les opérateurs de RIP, comme Altitude Infrastructure, Axione ou Covage, prennent toute leur place dans ces travaux. Il détaille également quelques-unes des futures actions à mener au sein d’Interop-Fibre, notamment en matière de nomenclature de prises FttH activés et de gestion des zones moins denses.

L’indispensable coopération THD française se met  donc doucement en place semble-t-il, tout au moins dans ses déclinaisons techniques. Côté opérateurs, les hommes de terrain parviennent d’ailleurs assez facilement à échanger pour se mettre d’accord sur des méthodes communes de construction des futurs réseaux fibre optique. L’existence de démarches, comme Interop’Fibre, qui parviennent à associer « grands » opérateurs et opérateurs spécialisés dans les Réseaux d’Initiative Publique aurait pourtant semblé encore bien improbable voici quelques années. Mais elles fonctionnent ! Par-delà les concurrences, parfois même les contentieux, y compris entre grands opérateurs, les choses semblent en effet avancer. L’interview de David El Fassy, Président du groupe Altitude Infrastructures,  le confirme. De cet échange avec le Président d’Altitude, je retiens notamment deux annonces importantes qui sont autant de signes forts qui montrent que la construction du réseau des réseaux THD français pourrait désormais avancer rapidement.

L’expérimentation d’extinction du cuivre de Palaiseau. Les opérateurs de RIP sont finalement associés.

Premier signe tangible de cette coopération : les opérateurs de RIP vont être associés à l’expérimentation concernant l’extinction du cuivre de Palaiseau. Axione, Covage et Altitude avaient adressé, voici quelques semaines, un appel à l’Arcep et à Fleur Pellerin à ce sujet. Selon David, appel bien reçu ! L’écosystème de test de Palaiseau s’ouvre, notamment aux alternatifs. Décision ô combien logique et excellente nouvelle !

Interop’Fibre va aussi traiter des offres FttH actives et des zones moins denses.

Second signe, David confirme ce que nous disait Philippe Beguin hier. En 2013, il a bien été décidé par le comité de direction d’Interop’Fibre de se pencher sur les offres FttH activées et sur les zones moins denses. Tous ceux qui, comme votre serviteur, observent à quels points les futurs réseau fibre optique dépassent de beaucoup les seuls écosystèmes télécom devraient se réjouir. On peut d’ailleurs compter également, dans ce domaine, sur les travaux animés par J. Mau, en matière de Référentiel Fibre Commun, pour continuer à exercer une pression positive sur ces sujets. Ira-t-on jusqu’à lancer les expérimentations usages très haut débit publics que j’appelle de mes vœux dans cet ouvrage ? On ne peut que le souhaiter. C’est en tout pour cela qu’un groupe d’entreprises a accepté de lancer avec moi plusieurs projets dans ce domaine. Nous en reparlerons assez vite.