Deux exemples qui prouvent à nouveau qu’il existe des modèles FttH tenables pour les zones peu denses.

Le symposium Acome s’est poursuivi le 18 mai après-midi à Hong-Kong. La seconde moitié de l’après-midi a d’ailleurs été particulièrement rafraichissante. Deux projets, le premier en Allemagne, le second en Nouvelle-Zélande, ont particulièrement attiré l’attention de ceux qui sont convaincus que l’on ne peut parler de programme d’aménagement national THD que si ce dernier est dernier est vraiment de dimension nationale. Or ce n’est pas le cas ! Zones moins denses soumises aux décisions d’opérateurs sans vrais engagements contractuels, zones rurales oubliées dans les impasses des cadres réglementaires actuels de la montée en débit, l’appui public actuel se concentre surtout sur les zones hyper-denses. C’est une erreur politique. Prenez donc le temps d’étudier ces deux projets allemands et kiwis pour comprendre que si l’on prenait la peine d’appréhender toutes les zones d’un seul élan, il serait possible d’avancer. Lire la suite